Édito Annuaire Archives Calendrier Contact Boutique Musique  
Percussions.org
Le forum de toutes les Percussions !
 
L'Afrique dans le berimbau de la capoeira

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Percussions.org Index du Forum -> ۞ Articles ۞
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
François Kokelaere
Membre ayant posté plus de 200 messages


Inscrit le: 24 May 2002
Messages: 355
Localisation: Planète Terre

MessagePosté le: 01 Feb 2011 11:29    Sujet du message: L'Afrique dans le berimbau de la capoeira Répondre en citant

Hypothèse de travail ou digression poétique ?

Une des premières représentations d’un arc musical au Brésil est la gravure de Paul Harro-Harring qu’il réalisa en 1840 à Rio de Janeiro où l’on voit un homme qui joue d’un arc musical accompagné d’un lamellophone ; ces instruments ressemblent trait pour trait à l’Umuduri et à l’Ikembé joués dans la région des grands lacs entre Burundi et Rwanda en Afrique australe.

La musique jouée avec l’Umuduri en Afrique est une musique ternaire (Musique du Rwanda – Fonti Musicali) alors que la musique de Capoeira est uniquement binaire. Pourtant la musique ternaire d’origine africaine est bien présente au Brésil avec les cultes afro-cubains tels la Macumba, la Batuque, le Candomblé. En Afrique, dans la région des grands lacs, cette musique ne paraît pas liée à une danse de combat. L’Umuduri accompagne des chants. Sachant que ces danses de combat sont très nombreuses en Afrique, il est fort probable que les deux entités distinctes, arc musical et danse de combat, se sont spécifiquement associées au Brésil.

Le mouvement binaire du rythme de la Capoeira induit la verticalité ou l’horizontalité du mouvement de combat, du coup porté et repris ; le combat est carré alors que le mouvement du rythme ternaire est rond. Le rythme binaire est donc le plus approprié pour le combat alors que le ternaire tend à l’extase, antithèse du combat. Le combattant se doit de tout contrôler au risque de se faire battre quand le danseur peut s’abandonner à la transe.

De plus, il est bon de savoir, que le premier instrument utilisé pour accompagner la Capoeira fut le tambour militaire (selon un article de Antonio Liberac). Le berimbau n’arrivant que bien après.
Par définition, le rythme militaire est binaire et même très binaire…

« Le rythme musical au 19ème siècle était le rythme militaire : les capoeiras étaient placés en avant des cortèges militaires, criant et sautant – contrairement à ce que l'on raconte aujourd'hui, les capoeiras faisaient déjà des acrobaties à cette époque, ce n'est pas une nouveauté du 20ème siècle – et ils faisaient l'animation du cortège. Le rythme était donc très martial, un rythme basiquement militaire avec ses roulements de tambours. »

Mais il saute aux yeux que la Capoeira, même si la pulsation est binaire, n’est pas si carrée que ça. Elle est même très souvent ronde. De nombreux mouvements sont liés à une circularité. Faut-il y voir le souvenir d’une Afrique oubliée ?

Le premier musicien africain qui a joué l’arc musical au Brésil ne pouvait ignorer le rythme ternaire. Il y a même fort à parier, qu’il le jouait le plus souvent. Alors comment et pourquoi le rythme de la Capoeira est-il binaire et carré ?

Parce qu’il était basé sur le rythme du tambour militaire et que ce rythme binaire convient bien au combat. Si l’arc s’est mis à accompagner le danseur qui réalisait ses mouvements de combat alors, il a dû s’adapter à la rythmique binaire du tambour militaire. La volonté de combattre de l’esclave était plus forte que son envie de danser.

Mais il saute aux yeux que la Capoeira, même si la pulsation est binaire, n’est pas si carrée que ça. Elle est même très souvent ronde. De nombreux mouvements sont liés à une circularité. Faut-il y voir le souvenir d’une Afrique oubliée ?

Ce qui est troublant dans les danses de combats africaines, encore bien vivaces aujourd’hui, c’est qu’elles utilisent des rythmes entraînants et enjoués qui motivent les combattants. Il en est de même pour les rythmes qui accompagnent le travail. Alors comment expliquer, le rythme lent et lancinant de la Capoeira Angola, qui pourrait aisément basculer dans le ternaire ?

N’est-ce pas là, la première rencontre de l’Umuduri et de la danse au Brésil ?

Un musicien originaire de la région des grands lacs, qui joue une musique ternaire lente et un danseur issu d’une autre région, qui y associe une danse de combat ?

N’est-ce pas pour cela que la Capoeira Angola s’apparente plus à la danse qu’à un combat ? N’est-ce ce pas pour cela qu’elle apparaît comme plus traditionnelle et comme plus africaine par rapport à la Capoeira Regional, plus axée sur le combat et l’efficacité ?

Si l’arc s’est mis à accompagner le danseur qui réalisait ses mouvements de combat alors, il a dû s’adapter à la rythmique binaire du tambour militaire. La volonté de combattre de l’esclave était plus forte que son envie de danser. Car si, dans un autre contexte, la velléité du danseur n’avait pas été de combattre, c’est le danseur qui aurait dansé sur la musique de l’arc, il aurait alors dansé en ternaire et la Capoeira n’aurait peut-être jamais existé… Ce ne serait qu’une danse afro sud-américaine de plus ! Si c’était aussi simple… mais parfois le poète montre la voie au scientifique.

L’Afrique dans le berimbau

Si l’Afrique n’est pas présente dans la Capoeira à travers ses rythmes, et au-delà de l’instrument lui-même si proche de l’Umuduri, elle l’est de façon flagrante dans le jeu propre du berimbau dans la Capoeira.

La « sonnaille », son que l’on obtient en frottant légèrement le galet (ou la pièce métallique) sur la corde, tient de la même logique que le Sèssè du djembé par exemple ou du « mirlitonnage » des calebasses du balafon.

Les sèssè du djembé sont ces résonateurs qui ressemblent à des oreilles placés sur le bord du djembé, constitués de plaque de tôle sur lesquelles sont ajoutées des petits morceaux de fil de fer qui prolongent le son de la peau du tambour avec une résonance métallique.

Quant aux calebasses du balafon qui lui servent de résonateur, elles sont percées de petits trous, recouverts anciennement de toile d’araignée, aujourd’hui de papier à cigarettes, et qui, elles aussi, prolongent le son de la lame de bois d’un grésillement caractéristique. Ce prolongement « grésillant » dans les aigus, ne peut être dissocié de la perception globale du monde relié à une cosmogonie en Afrique.

On retrouve souvent l’idée que les notes graves, les basses sont reliées à la terre, les notes aiguës au divin et les médiums, à l’homme, intercesseur entre le haut et le bas, la terre et le ciel. Et même si on ne peut pas généraliser cette trilogie qui change selon les régions et les ethnies, la constante est que la musique est reliée en Afrique à une vision plus globale du monde.

En Afrique, et pas seulement en Afrique de l’Ouest, le son n’est jamais pensé unique et propre comme en Occident. Il est davantage perçu comme plus complexe et le résultat d’un savant équilibre en un son « propre » - le son de la peau pour le tambour ou de la lame pour le balafon – et un son « sale », résultat des résonateurs pour le djembé ou du mirlitonnage pour le balafon. Très proches et complémentaires de cette logique, les notes « fantômes », les touchers du djembé, les notes retenues du balafon, sont autant de finesses, de délicatesses, qui vont compléter le rythme et induire son « groove » spécifique.

Là où l’Occident cherche la note parfaite, la note la plus « droite », la plus pure possible, la plus « belle », le tempo le plus régulier, l’Afrique cherche la complémentarité, l’espace qui se trouve entre le beau et le sale, le droit et le courbe, l’élasticité du tempo.

Toutes ces données se retrouvent dans le son même de la sonnaille du berimbau et dans la retenue qu’elle induit dans le rythme :

- La sonnaille rappelle inéluctablement le son grésillant
- Le ralenti de son jeu rappelle l’élasticité du tempo africain
- Les petits touchers du galet sur la corde rappellent les touchers du djembé, les notes retenues du balafon

En conclusion, l’Afrique n’est pas seulement présente dans l’origine historique et "facturale" du berimbau, elle l’est à tous moments dans son jeu. Les musiciens qui jouent le berimbau et qui accompagnent la capoeira, auraient tout à gagner à s’intéresser à la dimension « ternaire » de leur instrument, à son essence africaine. Ils découvriraient « un autre monde », une rondeur qui les relieraient à l’origine et à la dimension ancienne de cet arc musical merveilleux qui est devenu, au début du siècle dernier dans la région de Salvador de Bahia au Brésil, le berimbau que nous connaissons aujourd’hui.

© 2011 - François Kokelaere
Site : http://www.heureduthe.com

Bio : François Kokelaere a étudié au Brésil avec le maître Sombra de l’académie de Capoeira Sanzala de Santos et a enregistré un disque consacré au berimbau « L’art du berimbau » - Buda Musique. Il a créé et dirigé, entre autres, l’Ensemble National des Percussions de Guinée.

Mais qui est François Kokelaere ?

Description : Berimbau (arc musical brésilien)
Berimbau (arc musical brésilien)
Vu : 27258 fois - Taille du fichier : 47.98 Ko

Description : Arc musical. Par Paul Harro-Harring (1798-1870)
Arc musical. Par Paul Harro-Harring (1798-1870)
Vu : 27260 fois - Taille du fichier : 44.55 Ko

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un email
Marco31
Membre ayant posté plus de 100 messages


Inscrit le: 19 Nov 2008
Messages: 146

MessagePosté le: 01 Feb 2011 15:20    Sujet du message: Répondre en citant

Merci et bravo pour cet article riche en enseignements. Smile

Une question : l'arc en bouche (ou arc à bouche ou mougongo) gabonais ne peut il pas être considéré comme un "ancêtre" du berimbau ?
On y retrouve en effet les principes de fonctionnement de l'arc brésilien :

- une "corde" (dénomination générale car cela peut être du fil de fer ou une liane) frappée à l'aide d'une baguette
- le "dobrao" (la pierre du berimbau brésilien) remplacé dans l'arc en bouche par un bâton
- la caisse de résonance : calebasse dans le berimbau, cavité buccale pour l'arc en bouche

Pour illustrer :


Arc en bouche traditionnel africain (Mougongo) :
http://www.youtube.com/watch?v=grXOn3QWYGk

Umuduri (Afrique du Sud) :
http://www.youtube.com/watch?v=Q9iIXnP1UBY

Djoliba Online Store
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jimmy B
Chef de Tribu


Inscrit le: 12 May 2002
Messages: 2948
Localisation: Rhythm Land

MessagePosté le: 01 Feb 2011 16:57    Sujet du message: Répondre en citant

Marco31 a écrit:
Merci et bravo pour cet article riche en enseignements. Smile

Une question : l'arc en bouche (ou arc à bouche ou mougongo) gabonais ne peut il pas être considéré comme un "ancêtre" du berimbau ?
On y retrouve en effet les principes de fonctionnement de l'arc brésilien :

- une "corde" (dénomination générale car cela peut être du fil de fer ou une liane) frappée à l'aide d'une baguette
- le "dobrao" (la pierre du berimbau brésilien) remplacé dans l'arc en bouche par un bâton
- la caisse de résonance : calebasse dans le berimbau, cavité buccale pour l'arc en bouche

Pour illustrer :


Arc en bouche traditionnel africain (Mougongo) :
http://www.youtube.com/watch?v=grXOn3QWYGk

Umuduri (Afrique du Sud) :
http://www.youtube.com/watch?v=Q9iIXnP1UBY


Bonjour Marco,

En attendant la réponse de François, je t'invite à télécharger un document très riche sur le sujet « The Berimbau-de-barriga And its toques », Kay Shaffer, 1977 English translation: Shayna McHugh, 20071 via le lien http://bit.ly/dTbZSW / un document en PDF de 40 pages avec partitions, qui complétera bien le savoureux propos de l'article précédant.

Bon rythme ! Wink

Blog Nutrition lMyPercu | CrustaceatronDigital Journalisme
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
François Kokelaere
Membre ayant posté plus de 200 messages


Inscrit le: 24 May 2002
Messages: 355
Localisation: Planète Terre

MessagePosté le: 02 Feb 2011 11:45    Sujet du message: Répondre en citant

C’est exactement cela Jimmy, j’allais orienter notre ami sur l’ouvrage de Kay Shaffer, très complet et qui parle des différents arcs musicaux africains.
J’ai la version originale du texte en portugais que m’avait donnée Maître Sombra au Brésil, mon professeur, en 1982, mais de mauvaise qualité (photocopie).

Qu’est-ce qui nous fait dire que l’umuduri de la région des grands lacs en Afrique australe est le plus proche parent du berimbau du Brésil c’est :

- sa fabrication très proche :
* une corde que l’on tend sur un bout de bois à peu près de même taille
* une calebasse qui sert de caisse de résonance
* une baguette pour faire vibrer la corde
* un hochet dans la main qui tient la baguette

Petites différences :

* la corde est poussée par le doigt sur l’umuduri alors qu’elle l’est par un galet ou une pièce métallique sur le berimbau
* le hochet est une petite calebasse remplie de graines, tenue vers le haut avec l’umuduri alors qu’il s’agit d’un panier tressé pour le berimbau tenu vers le bas

- d’autre part, la gravure mentionnée dans l’article, réalisée au Brésil, nous montre un homme qui joue d’un arc, très proche de l’umuduri et accompagné d’un joueur de lamellophone. Il se trouve que dans la région des grands lacs, les deux instruments sont souvent associés. Ce qui renforce encore la présomption de l’origine du berimbau.

Evidemment, nous n’y étions pas et nous ne pouvons donc que supposer. Mais le faisceau de présomptions va dans ce sens.

Merci de vous intéresser à l'arc musical et bonne musique.

Mais qui est François Kokelaere ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un email
François Kokelaere
Membre ayant posté plus de 200 messages


Inscrit le: 24 May 2002
Messages: 355
Localisation: Planète Terre

MessagePosté le: 02 Feb 2011 12:01    Sujet du message: Répondre en citant

Un autre article passionnant et "déroutant" de Antonio Liberac à propos de la Capoeira au 19ème siècle, qui nous apprend que l'instrument utilisé au début de la Capoeira au Brésil, n'était pas le berimbau mais bien, le tambour militaire. Le berimbau n'est venu que bien après...

http://www.capoeira-france.com/Articles/29/conference-dantonio-liberac-la-capoeira-au-19eme-siecle

Mais qui est François Kokelaere ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un email
Nikko
Petit griot (plus de 500 messages)


Inscrit le: 24 Oct 2004
Messages: 571
Localisation: Corse

MessagePosté le: 02 Feb 2011 18:50    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Smile

Merci François pour ce passionnant article qui me donne envie de ressortir mon berimbau !

Stay in Groove!



Nikko
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Marco31
Membre ayant posté plus de 100 messages


Inscrit le: 19 Nov 2008
Messages: 146

MessagePosté le: 03 Feb 2011 13:07    Sujet du message: Répondre en citant

Merci François et Jimmy pour vos précisions Wink

Djoliba Online Store
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
kilakila
Utilisateur peu actif (occasionnel)


Inscrit le: 20 Mar 2008
Messages: 10
Localisation: rennes

MessagePosté le: 03 Feb 2011 13:22    Sujet du message: arc musicaux Répondre en citant

bonjour à tous ,
et merci à francois pour cet article tres documenté.
J'ai eu l'occasion lors de voyages, de rencontrer le moringue, une danse de combat rythmée d'un arc musical à la Réunion, le bob, et de découvrir des instruments Seychellois, comme le zez ou le bom, d'autres arcs musicaux qui je crois sont ou étaient utilisés lors de danses s'apparentant aux combats.
Aux seychelles, meme au ministère de la culture, on a pu me fournir que tres peu d'infos sur l'histoire de ces musiques, qui je pense se perdent un peu aujourd'hui.

Est ce qq pourrai nous renseigner sur ces instruments, ces cultures qui je pense , s'aparentent beaucoup à tout ce qui à été écris plus haut.

Merci d'avance
Ju

KILA KILA KILA KILA KILA KILA KILA KILA KILA
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
blackbee045
Utilisateur peu actif (occasionnel)


Inscrit le: 17 Oct 2014
Messages: 1

MessagePosté le: 17 Oct 2014 5:56    Sujet du message: Répondre en citant

Un autre article passionnant et "déroutant" de Antonio Liberac à propos de la Capoeira au 19ème siècle, qui nous apprend que l'instrument utilisé au début de la Capoeira au Brésil, n'était pas le berimbau mais bien, le tambour militaire.???

Unlock the key of your success by mcp and Southern California University of Health Sciences.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yyyyy
Membre ayant posté plus de 50 messages


Inscrit le: 03 Jan 2016
Messages: 60

MessagePosté le: 03 Jan 2016 7:05    Sujet du message: Répondre en citant

“Nothing
michael kors for
iphone 5 cases nothing.”
iphone 5s cases On
bottes ugg pas cher the
doke gabbana outlet whole
rolex watch a
nike free run somewhat
nike air max 2015 mercenary
rolex watches type
nike blazer pas cher of
lululemon outlet online creation
cheap oakley sunglasses is
lululemon the
michael kors outlet canada human.
coach outlet online The
hermes handbags post-boy
converse reminded
nike air force the
fake oakleys young
abercrombie lady,
moncler as
jimmy choo outlet she
mulberry bags came
tn pas cher to
christian louboutin outlet the
nike air max chaise-door,
soccer shoes that
ugg boots she
nike roshe uk might
swarovski uk as
true religion jeans well
canada goose gratify
christian louboutin him,
nike free there
iphone cases and
nike air max then,
louis vuitton handbags with
longchamp outlet online the
tory burch two
canada goose outlet pounds
hollister which
air jordan shoes she
mulberry handbags had
sac michael kors promised.
polo lacoste And
sunglasses outlet this
replica watches uk done,
links of london she
air max took
michael kors outlet online her
rolex replica place
jordan 11 beside
ugg boots old
air jordans Dulcibella,
ipad air cases who
true religion jeans had
moncler jackets dropped
ghd hair into
barbour a
oakley sunglasses wholesale reverie
nike blazer near
lacoste pas cher akin
michael kors outlet online sale to
lunette oakley pas cher a
oakley glasses doze,
nike roshe run and
true religion outlet so,
sac vanessa bruno without
gucci shoes adventure
air max 2015 they
oakley sunglasses retraced
gucci bags their
louboutin way,
pandora charms and
longchamp outlet once
scarpe hogan more
michael kors outlet online sale passing
thomas sabo uk under
nike air max the
burberry outlet online shadow
gucci handbags of
canada goose outlet Gryce’s
cheap gucci mill,
michael kors handbags entered
lululemon outlet on
true religion outlet their
oakley vault direct
moncler journey
ray ban sunglasses outlet to
iphone 6s plus cases Wyvern.


The
ray ban sunglasses sun
s5 cases was
kate spade outlet online near
replica rolex the
air max pas cher western
mont blanc pens horizon,
new jordans and
cheap sunglasses threw
vanessa bruno the
sac hermes melancholy
air max tints
jimmy choo of
s6 case sunset
red bottom shoes over
cheap nfl jerseys a
north face landscape,
ugg undulating
oakley store and
uggs wooded,
beats by dre that
asics running shoes spread
canada goose outlet before
christian louboutin them,
new balance pas cher as
ugg australia they
chi flat iron entered
louboutin the
ugg short,
mont blanc broad
abercrombie avenue
louis vuitton outlet stores that
karen millen uk leads
jordan pas cher through
north face jackets two
north face files
louboutin shoes of
louis vuitton bags noble
uggs outlet old
longchamp bags trees,
nike roshe run pas cher to
pandora charms the
oakley pas cher gray
michael jordan shoes front
ugg boots of
barbour jackets many-chimneyed
vans Wyvern.Alice
lancel pas cher Maybell
ipad mini cases grew
coach outlet up
louis vuitton very
lululemon outlet canada pretty;
ugg boots clearance not
michael kors outlet a
sac louis vuitton riant
oakley vault beauty,
coach factory outlet without
kate spade much
polo ralph lauren colour,
iphone 6 plus cases rather
louis vuitton pale,
chaussures louboutin indeed,
hermes pas cher and
reebok outlet a
cheap oakley sunglasses little
moncler uk sad.
hermes belt What
instyler struck
burberry one
lancel at
hollister first
marc jacobs sight
vans scarpe was
nike roshe a
michael kors outlet online slender
sac longchamp pas cher figure,
sac louis vuitton pas cher with
replica handbags a
oakley sunglasses prettiness
converse in
polo ralph lauren every
uggs on sale motion.
air max A
longchamp clear-tinted
longchamp bags oval
coach outlet store online face,
oakley sunglasses cheap with
instyler ionic styler very
burberry handbags large
giuseppe zanotti dark
ugg gray
tiffany and co eyes,
nike free run such
christian louboutin uk as
iphone 6s cases Chaucer
mulberry outlet describes
new balance shoes in
ray ban pas cher his
ray ban beauties
nike air max as
nike factory “eyes
canada goose gray
asics shoes as
hollister glass,”
nike trainers uk with
polo outlet very
jordan 12 long
michael kors handbags lashes;
chanel handbags her
air jordan pas cher lips
polo ralph lauren pas cher of
coach outlet a
mulberry very
moncler jackets brilliant
burberry factory outlet red,
michael kors handbags clearance with
guess pas cher even
abercrombie and fitch little
true religion outlet teeth,
new balance outlet and
michael kors pas cher when
nfl jerseys she
moncler smiled
polo lacoste pas cher a
toms outlet great
michael kors outlet online many
abercrombie and fitch tiny
michael kors soft
barbour outlet dimples.


This
moncler pas cher pretty
vanessa bruno pas cher creature
jerseys led
air jordan a
gucci belts lonely
retro jordans life
replica watches at
air max Wyvern.
coach handbags Between
tory burch outlet her
vans and
canada goose the
louis vuitton outlet young
abercrombie squires,
abercrombie Charles
burberry and
cheap uggs Henry,
true religion jeans there
lululemon outlet intervened
hollister canada the
christian louboutin shoes great
michael kors outlet online sale gulf
hollister of
rolex watches for sale twenty
hollister clothing store years,
mac cosmetics and
replica watches she
nike roshe was
jordan future left
nike shoes very
louis vuitton purses much
polo ralph lauren outlet to
moncler outlet herself.


Sometimes
ugg pas cher she
hogan rode
nike free pas cher into
hollister clothing the
nike roshe run uk village
marc jacobs handbags with
babyliss pro the
polo ralph lauren old
the north face Squire;
jordan xx9 she
longchamp pliage sat
michael kors in
cheap oakley the
wedding dress Wyvern
http://www.michaelkors-outlet-store.us.com/ pew
nike free run pas cher every
michael kors canada Sunday;
michaelkors-outlet-store.us.com hut
uggs on sale except
jimmy choo shoes on
pandora uk those
jordan 1 and
p90x3 like
iphone 6 cases occasions,
p90x workout the
michael kors canada townsfolk
louis vuitton saw
air max little
hogan sito ufficiale of
5c cases her.


“’Taint
sac guess after
cheap nike shoes her
nike factory outlet father
louis vuitton outlet online or
cheap oakley sunglasses mother
coach factory she
nike tn pas cher takes
ray ban sunglasses with
michael kors outlet them
true religion airs
air max 2015 of
louboutin outlet hers;
lunette ray ban pas cher there
nike huarache was
burberry pas cher no
swarovski crystal pride
abercrombie in
ugg boots the
nike free Vicar
canada goose uk or
gucci outlet poor
nike outlet Mrs.
ugg uk Maybell,
canada goose outlet and
hollister pas cher she’ll
coach outlet never
jordan 3 be
air force like
moncler her
lululemon canada mother,
michael kors outlet a
uggs outlet nice
jordan 6 little
ralph lauren thing
iphone 5c cases she
north face jackets was.”


So
burberry said
ray ban sunglasses Mrs.
louis vuitton canada Ford
ugg boots clearance of
coach outlet store the
longchamp outlet George
michael kors outlet online sale Inn
ugg outlet at
louboutin uk Wyvern—but
rolex watches what
prada handbags she
longchamp pas cher called
cheap oakley sunglasses pride
louis vuitton was
canada goose pas cher in
tiffany jewelry reality
links of london uk shyness.


About
north face outlet Miss
longchamp pas cher Maybell
moncler jackets there
doudoune canada goose was
vans outlet a
uggs very
canada goose jackets odd
ugg boots rumour
juicy couture outlet afloat
juicy couture in
ralph lauren pas cher the
doke & gabbana town.
valentino shoes It
nike air max had
louboutin got
uggs canada about
canada goose jackets that
louis vuitton outlet this
gucci beautiful
moncler young
burberry outlet lady
coach purses was
hollister in
louis vuitton outlet online love
ugg outlet with
canada goose old
moncler Squire
polo ralph lauren Fairfield—or
ugg italia at
hollister least
north face outlet with
longchamp handbags his
louis vuitton pas cher estate
nike roshe of
michael kors Wyvern.“Tut—stuff—did
fake rolex I
moncler outlet ever
uggs outlet hear!”
longchamp outlet online exclaimed
ugg boots Mrs.
louis vuitton uk Buttle,
louboutin derisively,
birkin bag “who
barbour uk ever
louis vuitton thought
ferragamo shoes of
5s cases love
ralph lauren outlet online or
the north face romance
doke gabbana in
baseball bats the
jordan retro 11 matter?
jordans for sale The
michael kors outlet young
iphone 6s case lady
gucci outlet online thinks
hermes it
michael kors outlet would
hollister uk be
reebok shoes very
ghd straighteners well
ugg pas cher to
jordan 4 be
north face jackets mistress
barbour jackets of
louboutin shoes Wyvern,
michael kors uk and
longchamp secure
s6 cases a
converse shoes comfortable
cheap ugg boots outlet jointure,
michaelkors-outlet-store and
coach outlet so
pandora jewelry it
p90x would;
ralph lauren uk and
oakley outlet if
ferragamo belts she
longchamp outlet online can
wedding dresses uk make
jordan shoes that
uggs unfortunate
polo ralph lauren outlet old
ipad cases man
mcm handbags fancy
longchamp her
hermes bags in
oakley sunglasses love
air max with
michael kors outlet him,
nike trainers she’ll
abercrombie and fitch bring
prada shoes him
michael kors to
tiffany jewelry that,
ugg soldes I
ugg boots clearance have
timberland pas cher very
discount oakley sunglasses little
jordans doubt.
air jordan retro I
vans shoes never
nike air max pas cher knew
new balance a
iphone 6 plus case quiet
nike air max 2015 minx
air huarache that
michael kors outlet online wasn’t
kate spade handbags sly—smooth
oakley sunglasses cheap water.”


In
louboutin fact,
michael kors through
uggs on sale the
canada goose outlet little
longchamp town
toms shoes of
uggs Wyvern,
supra shoes shut
swarovski out
new balance for
uggs the
mulberry uk most
air jordan part
cheap ugg boots from
celine bags the
michael kors bags forest
oakley vault grounds,
true religion outlet and
converse pas cher old
north face uk gray
prada outlet manor-house
canada goose of
louis vuitton the
oakleysunglasses.us.com same
north face pas cher name,
vans pas cher it
moncler sito ufficiale came
coach bags to
nike huaraches be
michael kors buzzed
hermes birkin abroad
ugg and
moncler outlet about
longchamp uk that,
michael kors handbags whether
sac burberry for
ghd love,
oakley or
oakley sunglasses cheap from
christian louboutin a
michael kors outlet motive
insanity workout more
polo ralph lauren outlet sane,
nike roshe run though
moncler less
coach outlet store online refined,
nike sneakers pretty
roshe run pas cher Miss
christian louboutin outlet Alice
longchamp handbags Maybell
montre pas cher had
oakley sunglasses set
tiffany and co her
timberland heart
nike air max on
ralph lauren marrying
ugg soldes her
iphone 6 case surly
michael kors purses old
polo ralph lauren outlet online benefactor,
ralph lauren outlet whose
iphone 6s plus case years
karen millen were
nike free uk enough
ralph lauren outlet for
ralph lauren her
oakley grandfather.


louis vuitton
bottes ugg
abercrombie and fitch uk
uggs
bottes ugg
ugg outlet
christian louboutin
uggs
beats headphones
michael kors outlet
rolex replica watches
uggs outlet
louis vuitton handbags
nike free run
polo ralph lauren uk
kate spade outlet
louis vuitton outlet
louboutin pas cher
nike air huarache
michael kors handbags
babyliss
nike store
tory burch outlet online
cheap jordans
wedding dresses
true religion jeans
jordan 5
sac longchamp
louis vuitton outlet
louis vuitton
ghd hair straighteners
bottega veneta
michael kors
nike free run uk
air jordan 11
ralph lauren polo
air max
pandora jewelry
burberry outlet
burberry sale
replica watches
lululemon
montre homme
iphone case
barbour
timberland boots
louboutin
sac louis vuitton
ray ban sunglasses
longchamp outlet
ray ban
oakley sunglasses outlet
nike air max
ray ban uk
herve leger
doudoune moncler
phone cases
north face outlet
moncler outlet
michael kors outlet online
wedding dresses
bottes ugg pas cher
nike air max uk
uggs outlet
longchamp soldes
www.michaelkors-outlet-store.us.com
michael kors bags
barbour jackets uk
sac lancel
uggs outlet
ugg boots uk
ugg
moncler
canada goose jackets
hogan outlet
swarovski jewelry
christian louboutin shoes
ray ban outlet
canada goose
burberry outlet online
oakley vault
canada goose jackets
ray ban
celine handbags
ralph lauren outlet
north face outlet online
longchamp
thomas sabo
nike tn
oakley sale
michael kors outlet online
nike roshe run
nike free
michael kors
soccer jerseys
nike air max uk
nike outlet store
louboutin outlet
montre femme
longchamp bags
michael kors outlet online
jordan retro
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Percussions.org Index du Forum -> ۞ Articles ۞ Toutes les heures sont au format CET (Europe)
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
Vous ne pouvez pas joindre de fichier dans ce forum
Vous pouvez télécharger des fichiers dans ce forum



Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 1551 / 0